Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2019 2 17 /12 /décembre /2019 18:19

Malgré un vendredi noir, La Garde meurt, mais ne se rend pas, c’est avec courage et détermination que les récipiendaires et invités ont répondu présent. En effet seulement 10 pc étaient absents.

Ce fut donc avec un double plaisir que les convives se retrouvèrent autour d’une table splendide avec un menu d’exception et une surprise lors des distinctions, de la présence de Monsieur François Hollande, et des représentants de la Gendarmerie Nationale.

 

Monsieur le Président François HOLLANDE

Vous êtes né le 12 août 1954 à Rouen en Normandie dans une famille très conservatrice, avec une maman, assistante sociale à l’âme généreuse.

Après de brillantes études, vous obtenez :

- en 1971, à 16 ans : le baccalauréat avec mention.

- en 1974 à 19 ans : le diplôme de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et une licence en droit.

- en 1975, à 20 ans : vous êtes diplômé de H.E.C.

En 1977, après 12 mois de service militaire dans le Génie : vous devenez lieutenant de Réserve.

- De janvier 1978 à mai 1980, vous êtes élève de l’ENA dans la promotion Voltaire.

- En 1980, vous intégrez la Cour des Comptes comme auditeur, puis à partir de 1984 : conseiller référendaire. Également, vous donnez des cours d’économie à l’Institut d’Etude Politique de Paris aux étudiants en 3° année jusqu’en 1991.

Suite à l’élection présidentielle de François Mitterrand en mai 1981, vous vous présentez aux élections législatives en juin 1981 en Corrèze contre Jacques Chirac.

Corrézien d’adoption et Tulliste de cœur, vous serez par la suite :

- député de Tulle en 1988.

- maire de Tulle en 2001.

- Président du Conseil Général de la Corrèze en 2008.

Et

- Président de la République Française en 2012.

Avec constance, vous avez toujours agi pour la justice sociale, le respect de la dignité humaine et l’égalité des droits notamment pour les femmes.

Tous ceux qui vous connaissent très bien diront que vous agissez avec humanité, bienveillance, sans calcul, ni cynisme, jamais désabusé, ni revanchard, mais courageux, rigoureux avec honnêteté !

On dit également, que vous êtes un homme discret (trop ! diront certains, notamment vos détracteurs !), pudique, laïc et un vrai patriote, à qui, on a inoculé, dès votre plus jeune âge, l’amour de la France, avec un attachement inaltérable qui vous lie aux citoyens français.

Si vous maniez avec brio l’humour, c’est pour combattre l’adversité et être capable de résister dans les moments les plus douloureux ou graves.

Vous avez une forme de maîtrise de soi et de contrôle, dont l’humour en fait partie.

Enfin en 2014, vous avez créé la fondation « La France s’engage »

Cette fondation que vous présidez, reconnue d’utilité publique en 2017, a pour vocation de soutenir des projets d’innovation sociale, à savoir dans l’éducation, la culture, la solidarité, l’écologie, la santé, la citoyenneté, et j’espère aussi le Bien Public.

Elle est au service de la société civile pour la mise en valeur des Français eux-mêmes.

Depuis 2017, elle dispose d’un budget de 30 millions d’euros et a déjà soutenu plus de 90 projets innovants.

Pour votre dévouement au Bien Public et ce au plus haut niveau de la Nation, La Ligue Universelle se devait de vous remettre sa médaille Grand OR, celle-ci étant (il n’y a pas si longtemps) un Ordre International avec 1 400 000 personnes.

La Ligue est honorée de vous remettre sa distinction dans ce cadre prestigieux et oh combien Républicain qu’est la Garde Républicaine, et nous profitons de la présence du Général de Division BIO FARINA, pour le remercier de nous y accueillir aujourd’hui.

 

Renaud RAMILLON-DEFFARGES

Vous êtes né le 3 mars 1984 à Enghien-les-Bains (95). Après des études au lycée Carnot et au lycée Henri IV, il intègre l'université Panthéon-Assas Paris II où vous obtenez un master de Droit public approfondi après un mémoire consacré à l'identité constitutionnelle de la France.

En 2003, vous rejoignez le Mouvement Républicain et Citoyen dont Jean-Pierre Chevènement est le Président d'honneur et vous devenez secrétaire national en décembre 2004. A ce poste, vous y assurez notamment la liaison avec le groupe du mouvement au Conseil de Paris et participez à l'élaboration de la politique écologique du mouvement. Ainsi, des mesures sont votées par le Conseil de Paris dont la mise en place de poubelles de tri sélectif dans les Parcs et Jardins de la capitale sur l'exemple Berlin ou Londres.

Chargé d'enseignement à l'institut de préparation à l'administration générale au sein du Pôle collectivité publique et à la faculté de droit de l'université de Cergy-Pontoise, vous mettez en place un programme de tutorat afin d'aider les étudiants précaires et devant avoir un travail salarié, à étudier et poursuivre leurs études.

En 2012, vous devenez directeur de cabinet de Mme Odette Christienne, conseillère de Paris déléguée du Maire chargée des affaires militaires et des fonctions de correspondant défense. A ce poste, vous contribuez au renforcement du lien entre la Nation et ses forces armées, à la meilleure connaissance des parisiens du rôle des armées et au devoir de mémoire

Ainsi, il pilote la réédition de l'ouvrage « Le régiment de sapeurs-pompiers de Paris 1938-1944 » d'Odette Christienne (médaille d'Or de la Ligue Universelle), Frédéric Plancard et Emmanuel Ranvoisy. Il finalise, avec la brigade de sapeurs-pompiers et la direction des affaires culturelles de la mairie de Paris, la réinstallation, au sein de la bibliothèque Chaptal (Paris 9e) de la plaque commémorative en l'honneur de Frédéric Curie, fondateur du réseau de résistance Sécurité parisienne, composée de gardes républicains, de gendarmes et de pompiers. Cette organisation fait partie des Forces gouvernementales chargées de préparer la mise en place du Gouvernement provisoire de la République française du général de Gaulle. Cette réinstallation étant au point mort pendant 2 ans.

Paris étant ville marraine du porte-avions Charles de Gaulle, il organise avec le souvenir français et l'académie de Paris, la première visite du porte-avions par une classe de collégiens de Paris, la participation au Marathon de Paris des marins, et à leur réception par le Maire de Paris.

En 2013, En liaison avec l'officier communication du gouverneur militaire de Paris, il supervise l'opération de relations publiques « Les armées fêtent la musique ». 4000 personnes ont pu écouter les interprétations des orchestres des différentes armées sur l'esplanade des Invalides lors de la fête de la musique.

En accord avec la conseillère de Paris, une sensibilisation sur la réserve militaire est menée par ses soins avec l'organisation d'une journée d'études à l'Hôtel de Ville de Paris réunissant près de 100 élus franciliens et d'une journée sur la réserve à destination de collégiens et lycéens du 14e arrondissement avec le musée Jean Moulin de la ville de Paris. Avec le cabinet de l'adjointe au maire de Paris chargée des ressources humaines, il pilote les études préliminaires à la signature éventuelle d'une convention « Réserve - entreprise - défense » afin de permettre aux réservistes opérationnels, fonctionnaires de la ville de Paris, de se libérer plus facilement de leurs obligations professionnelles afin de renforcer les forces armées dans l'exercice de leurs missions quotidiennes. Convention signée en 2019.Il contribue au rayonnement de la gendarmerie nationale et à faire connaître son rôle dans la sécurité de Paris et des parisiens et parisiennes. Ainsi, des visites sont organisées à l'attention des élus d'arrondissement et du conseil de Paris : garde républicaine - groupement blindé de gendarmerie mobile - groupe d'intervention de la gendarmerie nationale. Près de 150 élus parisiens et de communes des départements de la petite couronne participeront à ces visites.

Afin de sensibiliser les élus de Paris à la problématique de la cure centennale et à la nécessité de promouvoir une culture du risque et de la résilience, il organise une réunion des correspondants défense de Paris et de certaines communes de la petite couronne au quartier des Célestins de la garde républicaine en octobre 2013.

Réserviste opérationnel de la gendarmerie nationale depuis octobre 2003 et après le peloton des élèves officiers de réserve dont il sort major de promotion, il enseigne les matières de police administrative et de police judiciaire. Lors des préparations militaires gendarmerie dont les stagiaires sont des civils voulant devenir réservistes opérationnels, il enseigne la déontologie et l'éthique militaire, en sa qualité de réfèrent dans cette matière. Il commande actuellement la compagnie de réserve régimentaire 1/1 du 1er régiment d'infanterie de la garde républicaine.Après avoir assuré les fonctions de secrétaire général, il devient en janvier 2016 le président de la fédération nationale des réservistes opérationnels et citoyens de la gendarmerie nationale (ANORGEND). Il mène des actions culturelles comme l'organisation de deux colloques historiques sur l'histoire de la garde nationale et les batailles inscrites au drapeau de la gendarmerie ainsi que l'organisation d'un concert à Paris où, pour la première fois, 3 réservistes opérationnels musiciens ont eu l'honneur déjouer avec le prestigieux orchestre symphonique de la garde républicaine. Le concert a réuni 400 personnes. Des conférences thématiques sur l'intelligence collective, la formation des cadres sont organisées. Dans l'esprit de la concertation, il a proposé, auprès du ministère de l'intérieur et du ministère des armées, des améliorations législatives du code de la défense sur le thème de la protection sociale du réserviste. En outre, il a travaillé avec Unéo, mutuelle référencée par le ministère des armées, sur la conception d'un produit de prévoyance répondant aux besoins des réservistes en matière de protection sociale.

En 2017, il met en place le dispositif partenarial des Cadets de la gendarmerie d'île-de-France. Ce dispositif vise à préparer aux concours et sélections de la gendarmerie des citoyens français recrutés sur des critères sociaux, territoriaux et scolaires. Ce partenariat entre l'ANORGEND, l'académie de Versailles et la région de gendarmerie d'Ile-de-France a permis jusqu'à maintenant à 25 personnes de rejoindre les rangs de la gendannerie.

Enfin, depuis 2019, il étudie la mise en place d'un dispositif de reconversion des militaires de la gendarmerie reconnus inaptes médicalement après une blessure en service avec la région de gendarmerie d'Île-de-France et le groupe « Mondial Protection ».

Pour votre implication profonde dans le Bien Public, la Ligue Universelle est honorée de vous décerne sa médaille d'Argent avec Palme et Couronne.

 

Abdelhamid KHALIL

De nationalité Britannique, vous êtes né en mars 1962

Vous êtes Directeur Délégué Général Europe Royal Air Maroc en poste à Paris depuis 2015 à nos jours

S.Vice-President Europe & Americas covering 16 countries such as France, Russia, United Kingdom, Scandinavia , USA, Montréal and Brazil with a network over 135000 travel agencies

2013-June 2015 : Royal Air Maroc à New York-USA

Vice Président of the Americas and Long Haul with locations in New York, Washington, Montréal and Sao Paulo and a network over 20000 travel agencies

2010 – 2013 New York - USA

Head of North America, second market in the whole network with three locations in New York, Washington and Montréal and a network over 14000 travel agencies

2006 – 2009 Madrid - Spain

General Manager Spain area- second market in Europe with three locations in Madrid, Barcelona and Valencia and a network over 3000 travel agencies

2001-2006 London - United Kingdom

General Manager UK & Ireland area - third market In Europe for royal air maroc with a network over 1300 Travel agencies

1986 – 2001 Casablanca - Morocco

Senior Manager Production Planning Control (PPC) 1999 - 2001

Senior Manger Production Engineering 1995 -1999

Senior Manager Information Systems 1993 - 1994

Manager Fleet scheduling and monitoring 1986 - 1992

Executive Doctoral Business Administration 2018-Ecole des Ponts Paris Tech

Master of Business Administration 2005

Webster University, Regent Collège London - United Kingdom

Master of Science Degree in Mechanical Engineering 1985

Ecole Centrale de Nantes (ingénieur-option Mécanique) Nantes - France

Intensive preparatory classes for "Grandes Ecoles" 1980

Classes Préparatoires Lycée Henri Poincaré Nancy -

  • Funding member of the charity Palm Tree Foundation (London).

  • Member of bureau of British Moroccan Society (London).

  • Member of loD Institute of Directors (London since 2005).

  • Chairman of Moroccan Spanish Chamber (Madrid 2008-2009).

  • Member of CEPS Centre d'Etude et de Prospection Stratégique (Paris)

Votre sens du relationnel et votre implication dans le Bien Public nous font vous remettre notre médaille d’Argent avec Palme et Couronne. 

 

Nathan QUERUEL 

2018 - ce jour : Réserviste Opérationnel, Gendarmerie Nationale
2018 -ce jour ; Responsable secourisme, Vélizy-Villacoublay Plongée
2017 - Administrateur de session d'examen, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
Aujourd'hui : Président, Association Vélizienne de Sauvetage et de Secourisme
2016 -ce jour : Président, Association Pour Une Santé Innovante
2015-2017 : Service Civique, Hôpital d'Instruction des Armées PERCY
2014 -2017 : Élu Régional, Coordinateur Régional Jeunesse et Cadre Départemental ainsi que  Bénévole, Croix-Rouge Française

P 20 

FORMATION

2018 - 2019  : Diplôme d'État de Docteur en Médecine, Montigny-le-Bretonneux, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

2018 : Diplôme d'Accès aux Études Universitaire option Sciences, Versailles, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

2018 : Certificat de Compétences de Formateur aux Premiers Secours, Paris, Préfecture de Police

2018 : Pédagogie Initiale Commune de Formateur, Paris, Protection Civile Paris Seine

2017 - 2018 :  Enseignant Niveau 1, Mantes-la-Jolie, Fédération Française d'Études et des Sports Sous-Marins

2016 : Certificat de Compétences d'Équipier-Secouriste (PSE 2), Modane, Croix-Rouge Française

2016 : Certificat de Compétences de Secouriste (PSE 1), Boulogne-Billancourt, Croix-Rouge Française

Pour votre implication fort jeune dans le bien Public, nous vous remettons notre médaille d’Argent avec Palme

 

Jean-Claude CATHALAN

Diplômé de l'Ecole des Hautes Etudes Commerciales (HEC 1960) et Licencié en Droit et Sciences Economiques (1961)

Service militaire comme Officier de Marine (Enseigne de Vaisseau de lere classe)

Chevalier dans l'Ordre National de la Légion d'Honneur et Officier dans l'Ordre National du Mérite

1964-1967 : Directeur Marketing de la filiale Roussel-Uclaf au Mexique

1967-1970 : Directeur Commercial des filiales Roussel-Uclaf en Argentine et Uruguay, puis Directeur Général de la filiale de Roussel-Uclaf au Brésil en 1971-72.

De 1973-79 :Nobel-Bozel. Directeur Général adjoint, puis Président du Directoire, puis Direction de la Division Peintures

De 1979 -1985 : Directeur des filiales françaises de SIFA (Stés avec fortes positions à l'exportation) Président Directeur Général de Sibjet et de SDO

De 1985-1992 ; Président Directeur Général de Revillon, de Ingrid Millet, des Parfums Caron, Chairman de Revillon Inc

En 1993-97 : Directeur Général de Jean-Louis Scherrer, puis, Directeur Général EK Finances pour les marques Jean-Louis Scherrer, Jacques Fath et Emmanuelle Khanh de 1997-99

En parallèle de 1995-1998, puis 2000-2019 : Président du Comité Montaigne pendant 22 ans.

  • Dans le cadre de l'Association HEC, participation à la création en 1989 et à l'animation du Groupement HEC Luxe devenu Club Luxe et Création dont je fais toujours partie du bureau.

  • Dans le cadre de l'Association HEC, Relais Carrière (1994-1998) Interlocuteur/ Conseil pour les HEC en recherche d'emploi souhaitant trouver un poste dans le luxe.

  • A la demande du président de la Fondation pour la Recherche Médicale, intégration dans un groupe d'Ambassadeurs (une dizaine) de cette Fondation dédiés à la recherche de donateurs importants, de 2012 à 2016.

Pour toute votre implication dans le Bien Public, la Ligue Universelle est honorée de vous remettre sa médaille d’OR

TANG Jian dit Yi Shan

 

Ancien vice-président au comité provincial de la conférence consultative politique au peuple chinois du Sichuan. Artiste contemporain, il se consacre principalement à abstractionnisme de la peinture à l'encre, à la peinture numérique, et à la recherche sur la multiformité de l'art de l'espace.

Prix du Meilleur artiste, lere édition du festival international des Arts d'Oulan-Bator, Mongolie ;

Prix de l'Innovation de la peinture à l'encre contemporaine, 2e édition du festival des Arts de l'Asie, New York, États-Unis ;

Prix de nomination au festival international bisannuel de l'Art contemporain, Argentine.

Organisateur général d'exposition :

2019 : Exposition « Arts Vitalizing and Yipeople 's New Home Exhibition », UNESCO, Paris ;

2018 : Exposition bisannuelle du field art de Guang'an intitulé « Heimat » ;

2018 : lere édition de l'exposition de l'Art expérimental et de la Peinture numérique. Participation aux expositions :

2018 : Festival international de la Sculpture de Pingyao ;

2018 : Exposition internationale de la Photographie de Turquie ; 2018 : Festival international de l'Art « UB » de Mongolie ;

2018 : Art Capital, Paris;

2017 : 57e édition de l'exposition bisannuelle des Arts de Venise ;

2016 : 3e édition de l'exposition internationale bisannuelle de l'Art contemporain d'Argentine ;

2015 : Exposition académique « Post-Ink andAfter Ink », Florence, Italie ;

2014 : 2e édition du festival des Arts de l'Asie et exposition au siège de l'ONU, New-York, Etats-Unis.

2015: Exposition monographique « Post-Ink» au Today Art Muséum, Pékin. Expositions monographiques et collectives dans les provinces et régions suivantes : Pékin, Shanghai, Tianjin, Chongqing, Shandong, Jiangsu, Zhejiang, Fujian, Shanxi, Sichuan et Taïwan.

2014 : Yi Shan créa et proposa la théorie du « Post-Ink», dédié à l'art contemporain de la peinture à l'encre. Publication de Extrême Emptiness 2014 : Collection des œuvres de M. Yi Shan, Collection des œuvres « Post-Ink » de M. Yi Shan, et l'ouvrage académique Post-Ink ; Ses peintures à l'encre font partie des collections artistiques permanentes du siège de l'ONU et celles du Today Art Muséum. Une nouvelle exposition monographique aura lieu prochainement au musée des Beaux-arts de Chine en 2019.

Donation d’œuvres de sculpture de grandes tailles à Venise et Milan, Italie, à Saint-Marin, à Oulan-Bator, Mongolie, et à Shanghai et Chengdu, Chine. Des donations d’œuvres de sculpture est prévue à la mi-novembre 2019 au Congo, au Kenya et au Sénégal.

Pour vos œuvres et l’aide apportée aux populations déshéritée, la Ligue vous remet sa médaille d’Or et merci d’être venu de Chine spécialement pour venir nous rejoindre.

 

Anne DIESNIS

Ayant le mandat de la CRSA (Conférence Régionale sur la Santé et l'Autonomie)

En charge des problématiques RSE, vous êtes chargée des enquêtes territoriales en tant que  Commissaire Enquêteur auprès des PME/PMI

Depuis 2013 ; Chef d'Entreprise De Winter Investissement Accompagnement et conseil en œuvres d'Art, immobilier de prestiges, métaux & pierres précieuses.

Depuis 2013-Présidente d'Association WinArt CLUB ou vous aidez les jeunes peintres français et internationaux à se produire.

Organisation d'événements autour de l'Art Promotions d'artistes vivants.

En parallèle depuis 2010 - Écrivain

Deux romans policiers actuellement en librairie « Antigonia » & « Evangéline » Troisième roman policier en cours d'édition « Althéa »

2003 - 2010 Artiste

Création et gestion d'une troupe théâtrale Écriture de pièces de théâtre Pièces jouées à Voisin le Bretonneux

1994 – 2003 : Actrice et Formatrice chez Déclic Théâtre à Trappes (Théâtre d'improvisation)

1990 – 1994 ; Actrice au théâtre Montpensier à Versailles (Théâtre Classique et contemporain)

2017-Formation IOBSP-CIF

2015 - Formation CPME

2013 – 2014 - Cours de criminologie

1987 - 1990 Cours Simon

1987-Maîtrise en histoire de l'Art

Depuis 2014-Entreprendre au féminin 93 - Aide bénévole de la présidente

Depuis 2015 - NSM ENTREPRENDRE, Club des Entrepreneurs de Neuilly sur Marne

Depuis 2011 - Présidente du Lions Club de Sevran Nobel

Pour votre implication dans le bien public, La Ligue universelle du Bien Public vous remet sa médaille d’Argent.


 

Ana VADE DOS

Ana est bénévole à la Crois-Rouge-Française au comité du Val d'Marne (94) depuis 15 ans.

Elle exerce dans plusieurs domaines dont Notamment avoir la charge des maraudes pour les personnes sans abri pour les communes d'Ivry-sur-Seine et de Vitry-sur-Seine. A ce titre, elle va au contact pour demander et satisfaire les besoins, et assure le relai avec les comités publics d'œuvres sociales. Plusieurs personnes ont été prises en charge grâce à ses soins.

Elle assure également l'enseignement du secourisme auprès des jeunes enfants où elle les sensibilise à l'appel des secours où elle les met en réelle situation s'ils venaient à être seuls à domicile avec un seul parent ayant besoin de secours. Les gestes de secours sont également enseignés.

Ses valeurs sont reconnues et encouragés par ses pairs où son employeur, la mairie d'Herblay (95), l'a chargé -en plus de son emploi- de réaliser l'éducation des jeunes enfants dans les classes (appels des secours et gestes de survie).

Ana souhaite adhérer annuellement à notre œuvre afin de participer à ses actions puis d'être acteur au sein de la Ligue Universelle du Bien Public

La Ligue Universelle du Bien Public est honorée de votre proposition et vous remet sa médaille d’Argent avec Palme.


 

Hervé VILASPASA

Vous êtes né le 8 juin 1960 à Clermont-Ferrand. A 16 ans, vous avez la révélation, c’est le métier d’imprimeur qui vous attire et vous gravissez tous les échelons de ce métier.

Apprenti, vous finirez major de promotion, puis conducteur de presse rotative aux Imprimeries Mont-Louis et enfin, arrivé en 1982 au quotidien la Montagne du groupe Centre France qui couvre 18 départements, vous atteindrez en 2003 le poste envié, mais challengé, de Responsable en chef des rotatives.

43 années consacrées à l’imprimerie, à la Presse quotidienne, pour certains un Enfer, pour vous, un défi. Car sortir un journal quotidien, c’est chaque jour un nouveau challenge : un seul ennemi : « la pendule ! » C’est pas par hasard qu’on donne le nom de Presse à un journal pressé de sortir.

C’est sans doute le seul métier où l’on a le droit de « faire vite et bien », par respect pour son métier, bien sûr, mais aussi par respect de l’information qu’il faut apporter au client, qui chaque matin, attend impatiemment de lire son journal.

La liberté de la Presse est synonyme de « Démocratie ». Elle a besoin d’ouvriers qualifiés pour la servir avec un esprit de famille cultivé au quotidien. Car la presse, c’est avant tout une grande famille. C’est un métier où le mot équipe prend tout son sens. Être à l’écoute de vos équipes va faire de vous un chef respecté et responsable, car on ne peut pas gérer des professionnels salariés si on n’est pas pro soi-même.

En digne descendant de Gutenberg, vous serez reconnu par tous comme le meilleur « oeuvrier » de presse de La Montagne, au sens de l’œuvre accomplie, cher aux Compagnons du Tour de France.

Bien sûr, modernité oblige, vous regrettez aujourd’hui que La Montagne, ce quotidien que vous avez servi avec passion, sans compter votre temps, perde chaque jour un peu plus de son âme et de l’esprit de famille qui l’animait depuis tant d’années.

Quand on est comme vous né au pays des volcans, plein d’énergie, au caractère bien trempé, plein de générosité à partager, il reste encore du carburant pour consacrer le reste du temps à des œuvres associatives.

En 1989, à seulement 29 ans, vous créez l’Association d’Animations Culturelles et Touristiques, une association fourre-tout, juste pour apparaître avec 2A en tête de liste et pouvoir mettre en valeur les talents, les passions, les découvertes, pour mettre aussi de l’énergie et de la passion dans les yeux des enfants.

D’exposition gigantesque de papillons de Madagascar à des expositions de peinture, en passant par des rallyes surprises pour découvrir les villages du Puy de Dôme, et bien d’autres initiatives culturelles, vous parvenez à rassembler, fédérer une armée de bénévoles qui vous soutient avec respect parce que vous aussi, vous les respectez et leur offrez, parfois, un moment de rêve en leur confiant des responsabilités énormes alors même que leur situation de salarié les réduise souvent à des tâches ingrates et parfois mal reconnues.

De managers soumis, avec vous ils deviennent managers actifs et connaissent des moments de bonheur subtils, dopés par la vraie mission de confiance que vous leur confiez. Il y en a même un, Victor, chargé de la sécurité des accès VIP à Cervolix, qui a refusé l’accès à un député, qui argumentant de sa qualité de député voulait s’affranchir de l’obligation de présenter son carton d’invitation alors même qu’il ne l’avait pas, tout simplement parce qu’il n’avait pas été invité.

CERVOLIX apparaît en 1995 pour mettre en valeur le plateau de Gergovie. L’idée, c’est de faire voler des cerfs-volants là, où Vercingétorix faisait voler naguère les flèches de ses arcs sur Jules César. Une idée simple mais complexe à réaliser.

Le résultat est là : 10 000 personnes sur un week-end avec une petite armée de bénévoles qui découvre que « Réunir, c’est souvent réussir ».

Pari gagné qui sera renouvelé avec succès les années suivantes, jusqu’au moment où, une année, la météo trop clémente offre un magnifique soleil mais pas de vent.

Cerfs-volants en panne de vent. Il faut trouver une autre idée. Mettre des moteurs pour faire voler des aéronefs. Chose faite en 2001, et de bric et de broc, la manifestation se met en place et sera boostée par la présence de l’Armée de l’Air avec la participation de l’Equipe de voltige. Vous avez su OSER, et ils ont dit OUI.

Il vous manquait la Patrouille de France, laquelle, après 5 ans de sollicitation, va finir par dire OUI en 2010 devant 30 000 spectateurs. Un véritable succès pour un si petit endroit, avec une centaine de bénévoles.

Le pire qui pouvait arriver, c’est qu’ils ne veuillent plus repartir. Et ils reviendront chaque année en 2011, en 2012 devant 40 000 spectateurs. Enorme succès jusqu’en 2013 où une fâcheuse météo marquera la suspension de Cervolix.

En 2015, le journal La Montagne, conscient de l’importance de cet évènement pour la région Centre, envoie Jean-François Marcilière vous convaincre de reprendre « le manche ».

Ouf, en 2018, grâce à votre opiniâtreté et aux 120 bénévoles passionnés et militants, CERVOLIX renaît et malgré une demi météo, réunit 30 000 personnes en un jour.

Bravo à 43 années passée en « maître oeuvrier » imprimeur à gérer des pros et à 30 années consacrées au service des autres à gérer des centaines de militants bénévoles, qui ont fait de vous quelqu’un de bien.

Héritier des traditions du « Bien Faire », vous êtes aussi un « méritier » au sens où, toujours fidèle à vos racines régionales, vous avez su mobiliser toutes les énergies pour concrétiser des rêves qui donnent envie à tous, mais surtout aux enfants, à voir plus grand et aller plus haut.

C’est pour l’ensemble de ses qualités et pour toute la richesse de votre histoire personnelle que la ligue universelle du bien public a voulu vous honorer de sa distinction en vous accueillant dans son association et en vous remettant la médaille d’or.


 

Jean-Pierre HUBERT

Vous êtes né le 16 février 1948 à LAVAL en début de Bretagne.

Tout petit déjà, vous allez être « biberonné » à la lecture quotidienne de Ouest France.

Pas surprenant alors, qu’à 17 ans, vous vous glissiez à l’intérieur de France Soir, dirigé par Pierre LAZAREFF ou du journal sportif l’Equipe, animé par Jacques GODET, pour découvrir les vibrations de ces institutions qui vous fascinent.

Service militaire oblige, en 1968, vous servirez la France au 32ème RALD qui vous permettra de poursuivre vos études de journaliste par correspondance et d’obtenir très vite par la suite un emploi de journaliste dans un magazine TV.

A force de travailler plus et mieux que les autres, vous voilà promu Rédacteur en chef du magazine. A force d’interviewer des passionnés du monde des métiers manuels, vous sentirez la nécessité de créer un produit-média vraiment pour eux.

C’est ainsi qu’en 1978, en collaboration avec la Confédération Nationale de la Pâtisserie, naîtra de votre volonté le Journal du Pâtissier, devenu depuis n°1 en France.

Mondialisation oblige, ce magazine mensuel de 80 pages, bilingue, se lit partout parce que le « pâtissier français » s’exporte dans le monde entier. Le 450ème numéro est maintenant dépassé.

Comme la formule se révèle probante, en 1979, vous créez le GUIDE HUBERT pour mettre en valeur et en avant les meilleurs pros de la Cuisine et de la Vigne avec le magazine VIGNERONS D’Excellence, sous l’expertise de Pierre CASAMAYOR, un œnologue de référence internationale. Depuis 40 ans, ça marche toujours.

43 départements du sud de la France ont même été récompensés par un spécial : GUIDE des 2 000 restaurants et 2 000 vins testés et approuvés par les meilleurs experts.

Comme le Beau n’est pas l’ennemi du Bien, et que l’équation magique du bel ouvrage est opérationnel, s’ensuivront une collection de BEAUX LIVRES et ENCYCLOPEDIES consacrés aux Meilleurs Ouvriers de France et aux Champions du Monde de la Restauration.

Succès et professionnalisme oblige, vous serez invité par Capital de M6, et par Challenges, à partager votre succès et votre expertise.

En 1993, vous honorerez Toulouse où vous avez choisi de vivre, par un magazine trimestriel consacré à l’ART DE VIVRE TOULOUSAIN qui deviendra le célèbre HUBERT MAGAZINE.

Celui-ci vient de fêter son 100ème anniversaire, le Carré magique a pour somme le nombre 100 qui annonce l’arrivée prochaine d’un nouveau petit frère à titre évocateur : « l’Art de vivre l’excellence » qui présentera les plus belles maisons, automobile, meubles, objets au design innovant.

Bon pied, bon œil – Levé tôt et toujours couché tard, vous ne voyez pas les années passer, alors même qu’il a fallu faire face aux multiples contraintes et exigences que rencontre un chef d’entreprise.

Partir sans un sou, ne compter que sur soi, et animer pendant 40 ans 10 salariés présents pour certains depuis 30 ans, et de nombreux free-lances, est suffisamment rare pour le signaler ici.

Evidemment, quand on a le sens de l’honneur et de l’engagement chevillé au corps, ça aide à être quelqu’un de bien reconnu par tous.

Que personne n’oublie que derrière chaque grand homme se cache une femme.

La vôtre, Marie-Claire, que vous avez épousé en 1972 sera votre muse, votre égérie, votre gardienne des passions et votre soutien sans faille depuis 47 ans.

À une époque où trop d’informations tue l’information nous sommes envahi quotidiennement par de multiples publications, sous toutes les formes, qui pour beaucoup finissent à la déchetterie.

En prenant le contre-pied de la dictature de la facilité et du « vite fait, mal fait », chacun de vos ouvrages mérite le respect comme une œuvre d’art.

Chaque ouvrage étonne le lecteur par sa qualité, par son impression, par sa rédaction, par sa mise en page, par sa richesse documentaire, bref, c’est un bel objet.

Du fait que derrière tout cela se révèle une énergie rare, un sens du beau hors du commun, le respect des mots et de leurs forces, le partage de valeurs devenues rares aujourd’hui, le partage du plaisir que vous manifestez en mettant en avant des hommes et des femmes de talent qui méritent d’être mieux connu et reconnu par tous. Avec vous, le temps ne respecte pas ce qui se fait sans lui. Alors, autant pour un quotidien il faut aller vite et bien, et partant on fait au mieux.  Chacun de vos ouvrages mérite attention, persévérance et respect.

Comme le diable se niche toujours dans les détails, vous chassez la faute pour que l’objet final soit digne des calligraphes du Moyen Âge.

Un guide HUBERT, un magazine HUBERT ça ne se jette pas. Ça se garde. À l’épreuve du temps, vos fidèles découvrent que plusieurs années après, ils n’ont pas pris une ride et paraissent toujours d’actualité, alors même que parfois, un grand nombre de personnes mises en valeur ont malheureusement disparu depuis.

Vous les aider à rester dans notre mémoire. Pour beaucoup de la profession vous êtes un modèle rare, quasi inaccessible, parce que vous cultivez un niveau d’excellence et de qualité élevé au niveau de la perfection, partagé par votre équipe de fidèles compagnons. Bien faire et mieux faire, sans jamais se décourager, et rêver.

Rêver pour à nouveau provoquer son imagination, pour créer à la main de beaux ouvrages à lire et à partager

C’est pour l’ensemble de ses qualités et pour toute la richesse de votre histoire personnelle que la ligue universelle du bien public a voulu vous honorer de sa distinction en vous accueillant dans son association et en vous remettant la médaille d’or.

 

 

Bernard MENEZ

 

Vous êtes né le 8 août 1944 à Mailly-le-Château dans l’Yonne.

Après une enfance simple mais heureuse à la Garenne-Colombes dans les Hauts-de-Seine, et des études supérieurs de mathématiques et physiques, vous effectuer votre service militaire comme élève officier de réserve affecté aux 5ème et 6ème régiments du génie.

Bernard MENEZ un artiste comédien incontournable de notre patrimoine culturel cinématographique, mais aussi un homme dont les nombreux engagements humanitaires n’ont eu de cesse que d’aider les plus démunis.

Héros des films de Pascal Thomas, vous tournez depuis 1973 date de votre premier long métrage, avec les plus grands ; Louis de Funès, François Truffaut, Jacques Rozier ou encore Jean-Pierre Mocky, dernièrement disparu.

Musicien et interprète, vous composez également de nombreux titres décalés et humoristiques dont le plus populaire d’entre eux, « Jolie Poupée », vendu à plus d’un million d’exemplaire en 1984.

Artiste engagé, candidat indépendant aux élections législatives de 2002 et 2007 à Paris, administrateur de l’ADAMI, ancien membre de la Comédie Française, toujours près des plus modestes, vous devenez en 2007 Président de l’Association, « Polymusclés – 63 », qui œuvre pour l’enfance handicapée. Vous avez su continuer de mobiliser sur les terrains de foot de nombreux artistes qui soutiennent depuis plus de 65 ans la cause de l’handicap .

Pour votre bienveillance et votre générosité envers les autres, votre attachement au Bien Public, nous sommes heureux de vous remettre aujourd’hui la médaille d’Or.

 

Frédéric AKARY 

Vous êtes né le 28 juillet 1963 à Marseille.

Et pourtant ce n’est pas la mer qui va vous inspirer, mais la conquête de l’air er vous avez décidé de voler.

En 1982, après un Bac E (mathématique et technique), pour financer votre formation de pilote d’avion, vous avez le courage de travailler en usine comme ouvrier et en 3/8 pendant deux ans.

Entre-temps en mars 1983 vous obtiendrez le brevet de pilote privé puis celui de pilote professionnel la même année.

En mars 1985, après 20 mois de formation vous êtes reçu pilote de ligne théorique.

Vous partirez un an en Polynésie comme pilote d’évacuation sanitaire. Une super expérience pour vous.

AIR INTER vous accueillera sur Caravelle en 1986.

Air France sur Airbus A 320 de 87 à 91 puis sur Boeing de 1991 à aujourd’hui où vous piloterez tous les aéronefs de la marque américaine : 747–400., 737–200., 737–500.

Et de 2003 à 2006 Air France vous confiera la formation des pilotes sur Boeing 737, et de 2010 à 2012, la formation sur Boeing 777. Aujourd’hui vous pilotez en tant que commandant de bord sur Boeing 777.

Vous êtes qualifié sur de nombreux aéronefs : Corvette, Caravelle, Airbus, etc., la liste est très longue. Mais aussi sur des avions de transport multiples.

Vous avez reçu en 2015 des mains de Ségolène Royal, alors ministre de l’Environnement, la médaille de l’Aéronautique.

Vous êtes membres de l’association France Spectacle Aérien et pilote de présentation en meeting aérien et avion de chasse de collection :

 

Le HAWKER SEA FURY, Le P 51D Mustang, et aujourd’hui le SABRE F86, n’ont plus de secret pour vous. Résultat 16 000 heures de vol. cela en fait des kilomètres parcourus. Bref l’aviation ça vous connaît. Dans votre carrière aéronautique, nous retiendrons 3 moments forts :

Votre séjour en Polynésie Française où vous avez servi comme pilote d’évacuations sanitaires pendant 16 mois au titre de volontaire à l’aide technique. Vous avez dû prendre beaucoup de risques afin de servir la cause du peuple Polynésien en ramenant d’atolls très éloignés, des malades dans un état souvent critique, dans des conditions d’exploitations parfois toutes aussi critiques. Vous partirez avec un médecin qui était également un volontaire à l’aide technique, sillonnant le plus souvent de nuit, l’immensité de l’Océan Pacifique, à destination d’iles éloignées de plus de 1 000 km. Ces atolls étaient équipés d’une piste sommaire en corail compacté, avec comme seul éclairage et point de repère, un énorme feu de feuilles de cocotiers sur le parking. Vous n’aviez que 22 ans et vous êtes retrouvé comme le maillon d’une chaine de solidarité très courte, d’une importance capitale, où le maitre mot était l’abnégation. Vous y avez beaucoup appris, notamment que les nobles causes peuvent nous amener à nous dépasser car, quand des vies sont en jeu, on est parfois amené à prendre beaucoup de risques pour la sienne, qui d’un coup, semble moins compter. La plénitude que vous avez ressentie une fois la mission terminée deviendra le moteur de la prochaine. Vous sentir vraiment utile sera une expérience extraordinaire, et celle-ci vous a laissé des souvenirs pleins d’émotions basés sur les relations humaines, la solidarité entre les hommes et l’abnégation.

Votre implication comme responsable de la formation dans les divisions Boeing 737 et Boeing 777 d’Air France qui vous a permis de vous accomplir en termes de management au service de la sécurité des vols. Ce fut pour vous une expérience passionnante et très prenant que de vivre les évolutions de la formation et de la sécurité des vols à Air France. Vous aurez retenu comme étant le plus important, les rapports humains, l’empathie, l’implication, la pugnacité afin de savoir se mettre au service de la population des 1 500 pilotes sur Boeing 777. Leur apporter formation, entraînement et parfois réconfort et remise à niveau fut pour vous la récompense de votre investissement personnel pendant ces nombreuses années.

La présentation et l’exploitation d’avions de chasse de collection en meeting, qui demande aussi beaucoup de rigueur, d’implication et qui lie à la fois la mécanique, le pilotage et les problèmes d’opérations, ceci pour le plus grand bonheur des spectateurs. Rien n’est plus beau que de provoquer des vocations, de voir les visages souriant des spectateurs, de partager sa passion et de permettre aux jeunes de découvrir l’Aviation. Le meeting aérien est un spectacle où la vedette est l’avion, pas son pilote, qui vole de manière quasi anonyme. Souvent les gens se déplacent en famille pour la journée, c’est donc un challenge de capter leur attention afin de tous les faire rêver.

C’est pour l’ensemble de ses qualités et pour toute la richesse de votre histoire personnelle que la ligue universelle du bien public a voulu vous honorer de sa distinction en vous accueillant dans son association et en vous remettant la médaille d’or.

 

Pierre BUFFET

Vous êtes né le 4 novembre 1954 à Rennes en Bretagne.

Certains peuvent penser que sans air, ils ne pourraient pas vivre.

Pour vous l’air, c’est un mot essentiel que vous conjuguer au quotidien avec avion et aéronautique.

Vous y avez consacré toute votre vie.

En effet, pendant 25 ans, vous exercerez toutes les responsabilités, à tous les échelons de ce que vous appelez les PNC le personnel navigant commercial, chez BRITAIR, puis chez TAT, comme steward puis chef de cabine.

Responsable de nombreuses missions sensibles et à risque, dans différentes compagnies aériennes pour des évacuations sanitaires, des rapatriements, et des évacuations de populations.

Vous êtes vous-même pilote privé Avion et pilote planeur.

Vous avez même participé à trois reprises à l’organisation de l’assistance logistique de la flotte aérienne du Paris-Dakar.

Comme la relation humaine vous passionne, tout ce qui concerne l’évolution de l’homme au travail et la préservation de son intégrité physique dans l’exercice de ses fonctions en relation avec l’aviation, seront matière pour vous spécialiser dans toutes les actions de formation, de recrutement, d’organisation, d’instruction, et puis, tout naturellement vous devenez conférencier, animateur d’actions ou d’événements liés à l’aéronautique.

Vous avez créé l’école PNC ICARE de Morlaix. Pied de nez à la fatalité : un autodidacte qui devient prof, ça mérite le respect.

Vous avez rédigé les outils de formation initiale et du maintien des compétences pour les métiers de PNC (chefs de cabine, hôtesses, stewards, etc…)

Vous avez mis au point les moyens didactiques liés à la formation concernant les nouveaux modèles et types d’appareil.

C’est ainsi que depuis 2015 vous formez de nombreux PNC au sein de CAMAS formation.

Vous êtes instructeur Hélicoptère Landing Officer.

Et vous avez aussi exercer de nombreuses missions spéciales comme sur les plates-formes pétrolières de Port-Gentil au Gabon.

Mais le point d’orgue de votre carrière, qui est surtout pour vous une passion, c’est le partage des connaissances au cours de manifestations aéronautiques qui réunissent jusqu’à 50 000 personnes par jour.

Depuis 30 ans, vous êtes devenus, en toute discrétion et humilité, le commentateur préféré de plus de 340 événements aéronautiques.

Le salon du Bourget vous a accueilli à trois reprises en 2015, 2017 et 2019.

L’aéronautique navale depuis 15 ans vous fait confiance et bien sûr, vous avez formé quatre commentateurs militaires et marins.

Vous avez embarqué sur des porte-avions, des sous-marins, des frégates, avec les commandos, avec des avions, etc…

L’ALAT de l’Armée de terre vous a confié pendant six ans le commentaire de ses meetings aériens et la FAA également.

Bleu Ciel Airshow, une entreprise d’événementiel, vous a missionné pendant 11 ans pour animer ses manifestations avec succès.

Il suffit de voir, à l’occasion d’un meeting aérien, de jeunes visiteurs vous écouter parler de tel avion, de tel pilote, de leur histoire, pour se rendre compte ô combien de votre pouvoir d’influence auprès de ses jeunes pousses qui n’attendent qu’un mot de plus de votre part pour, à leur tour, rentrer dans ce monde merveilleux qui est l’aviation au sens noble du terme.

Car l’aviation ce n’est pas que des avions qui volent, ce sont aussi des milliers de métiers et donc d’emplois qui contribuent.

L’industrie aéronautique française est reconnue dans le monde entier. BOEING en sait quelque chose !

Il y a en France une vraie culture et une vraie passion pour l’aviation. Ça démarre tôt avec le BIA, ça forme aussi des jeunes pilotes, et plus tard des techniciens, des ingénieurs, et tous les personnels nécessaires à cette activité dont la France a besoin et dont elle peut être fière.

Pierre Buffet, à chaque fois que vous prenez la parole, celle-ci contribue à faire naître des vocations, à montrer l’exemple, à donner envie à ceux qui vous écoute à gratter à la porte de ce monde merveilleux qu’est l’aviation.

C’est pour l’ensemble de ses qualités et pour toute la richesse de votre histoire personnelle que la ligue universelle du bien public a voulu vous honorer de sa distinction en vous accueillant dans son association et en vous remettant la médaille d’or.

REMISES DU 6 Décembre 2019
REMISES DU 6 Décembre 2019
REMISES DU 6 Décembre 2019
REMISES DU 6 Décembre 2019
REMISES DU 6 Décembre 2019
REMISES DU 6 Décembre 2019
REMISES DU 6 Décembre 2019
REMISES DU 6 Décembre 2019
REMISES DU 6 Décembre 2019
REMISES DU 6 Décembre 2019
REMISES DU 6 Décembre 2019

Partager cet article

Repost0

commentaires

Claudia BOUCHER 28/04/2020 06:34

Je souhaite recevoir de la documentation afin d'être informée de vos activités.
Je vous remercie par avance.

Çlaudia BOUCHER

Ligue Universelle du Bien Public 30/04/2020 14:04

ou dois je vous envoyer les invitations (des la reprise des cérémonies) ?